HESAV

Pour une grève féministe et des femmes

14 juin 2019


Bien qu’inscrite dans la Constitution fédérale depuis le 14 juin 1981, la loi sur l’égalité des droits entre les hommes et les femmes n’est toujours pas respectée. Refusant le sexisme, les stéréotypes, les discriminations identitaire et sexuelle qui ont cours dans tous les domaines de la vie, HESAV fera grève le 14 juin.

Au niveau professionnel, les inégalités salariales constituent la partie émergée de l’iceberg. Cette différence financière, à travail pourtant égal, est l’un des principaux combats menés par la grève. Les femmes, et les hommes qui les soutiennent, se mobilisent aussi pour que les professions dites « féminines » du service public soient davantage considérées et rémunérées. En effet, les secteurs de l’éducation et de la santé sont touchés par des mesures d’économie qui remettent en cause la qualité du travail, de la formation et des soins. Par ailleurs, l’impossibilité pour les femmes d’accéder à certains postes à responsabilité les maintient dans une situation professionnelle inégalitaire.

Au sein de la famille, l’absence de reconnaissance du travail domestique et éducatif entraîne une précarisation des emplois et des salaires, débouchant sur des rentes vieillesse insuffisantes.

La sphère privée concentre aussi bon nombre de violences faites aux femmes : LGBTQI-phobie, violences conjugales, absence de choix quant aux méthodes contraceptives, etc.

Les dix-neuf revendications sur lesquelles s’appuie la grève mettent en évidence la multiplicité des niveaux de discrimination, présents à la fois dans l’espace public et privé. La grève du 14 juin proteste ainsi contre toute forme de discrimination (qu’elle soit sexiste, raciste ou de classe) et étend sa défense des minorités jusqu’au droit d’asile et à l’écologie.


14 juin - Grève des femmes à HESAV

Dress-code : violet / fuchsia et port de badges pour afficher le soutien à la grève
 

10h, hall de César-Roux

Cortège: César-Roux monte à Beaumont, en passant par le Bugnon

Amenez des casseroles, sifflets et autres moyens pour marquer notre présence!

11h, hall de Beaumont

Prises de parole des membres du personnel et des étudiantes, musique et chansons.

12h (devant le CHUV)

Pique-nique canadien, en commun avec les grévistes et le collectif du CHUV

En parallèle : atelier de création de pancartes pour la manifestation

13h30-15h, hall de Beaumont

(puis répartition salles 13-14-16-17)

Ateliers témoignages, idées et revendications: Comment aller concrètement vers l’égalité à HESAV?

Un service de garderie sera proposé pendant cette action à BE21. Inscription obligatoire jusqu’au mardi 11 juin auprès de communication@hesav.ch

15h24, Esplanade M2 CHUV

Action symbolique (heure symbolisant le moment à partir duquel les femmes ne sont plus payées pour un emploi rémunéré à plein temps)

avec les collectifs de grève CHUV, EESP, RTS, CVE, APEMS, maison de quartier de Chailly, etc.

15h30

Grévibus: point de ralliement du Grévibus «Nord», départ en direction de Ste-Françoise.


Toute personne est la bienvenue à ces activités : légalement, la participation à la grève peut être annoncée jusqu’à 48h après celle-ci


N’hésitez pas à rejoindre d’autres activités collectives organisées à Lausanne :

Nuit de jeudi à vendredi : - 0h00, Cathédrale de Lausanne (prendre de quoi faire du bruit !)

                                         - 0h30, Place de la Riponne (chapeau de sorcière, habits violet)

Vendredi :                         - 8h00, Petit-déjeuner sur le Pont Bessières

                                         - dès 11h, Ste-Françoise : lectures, ateliers, cours
                                            d’auto-défense...

                                         - 18h00, départ de la manifestation à Ste-Françoise

                                         - 20h00, fête de la grève, Arsenic Bar


 

Campagne « Et pour toi ? », les réponses que nous avons récoltées :

Pour, toi qu'est-ce que le sexisme ?

L'inégalité entre les différents sexes, l'un étant décrit comme meilleur que l'autre sans base factuelle, scientifique. C'est un jugement

Le sexisme c’est les tables à langer dans les toilettes des filles seulement (sauf chez Ikea)

Le sexisme c’est trouver un homme qui parle de ses enfants « trop chou » et une femme qui parle de ses enfants « trop chiante »

Pour toi, qu’est-ce que le féminisme ?

Être fière d’être une femme et ne pas se laisser marcher dessus sans pour autant dénigrer
les autres genres


Le féminisme n'aura plus lieu d'être quand femmes et hommes seront réellement égaux.

C'est l'égalité des deux sexes dans la loi, la rue, dans le monde de travail, à la maison, dans la sexualité, partout quoi.

Pour toi, qu’est-ce que le harcèlement ?

Une attitude qu'a une personne envers une autre qui consiste à envahir sans droit son espace personnel tant psychique que physique

Un groupe de personnes (ou une personne seule) s'acharnent sur quelqu'un pour leur propre plaisir sans se préoccuper des sentiments de cette personne. Il peut s'agir de violence physique, de remarques verbales, de menaces, de racket…

Agression sociale et psychologique qui peut provoquer des dommages irréversibles sur la vie d’une personne

"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres" ou un truc comme ça, si il/elle n'a pas envie de te parler, laisse la tranquille

C'est se faire siffler dans la rue, c'est devoir changer de trottoir parce qu'on ne se sent pas en sécurité quand un homme arrive en face, c'est les remarques inappropriées sur le lieu de travail ou dans la rue, c'est devoir répéter non et non quand l'autre ne comprend pas après la première fois

Pour toi, quels sont les stéréotypes véhiculés dans les professions de la santé ?

Les femmes sont plus capables que les hommes d'être infirmières à cause de leur instinct maternel inné. Les hommes sont plus capables d'être médecin car ils sont plus intelligents et responsables. Femmes = émotions, Hommes = raison

Une femme avec une carrière n'est pas une bonne mère/femme de famille.

Médecin = chef Infirmier = que des femmes Physio = sportifs en jogging TRM = geek

Les hommes infirmiers sont homosexuels. Les infirmières sont des cochonnes. Les infirmières veulent se marier avec des médecins.

Les hommes = savoir technique et théorique, force physique, leader, chef, décideur né / Les femmes = douceur, cœur, savoir intuitif, sorcière qui abuse de son pouvoir ou nonne si elles ne correspondent pas aux critères de beauté actuels. Objet sexuel jugé selon ses attributs physiques

Pour toi, à quoi sert la grève ?

nous faire entendre
nous solidariser entre nous

montrer la mobilisation des femmes
Donner de la visibilité au mouvement féministe

Montrer à la société que le problème dure Monter que l’on veut que ça bouge
Attirer l'attention sur les disparités

Faire bouger les choses
Á faire prendre conscience, à informer, à revendiquer, à s'exprimer, à refuser, à s'impliquer

Montrer qu'on est un collectif et qu'on a une voix.
Sensibiliser

Militier
Exiger les mêmes droits

A rappeler qu'il y a encore beaucoup de boulot et de chemin à faire.
Créer un mouvement de masse

Remettre dans le contexte sans accuser
Faire comprendre

Se faire entendre
Regrouper

Faire comprendre
À prouver que les femmes n’arrêteront pas de se battre tant que le but (droits égaux) n’est pas atteint

Montrer
Faire prendre conscience

Promouvoir les droits
Mettre en avant les revendications

Obrtenir une égalité des chances
Encourager les jeunes générations

Se faire entendre
Montrer qu'on n'est pas d'accord, à montrer qu'on est prêts à se battre

Revendiquer
Offrir une espace de paroles 

Changer les mentalités
Tenter de renverser ce système patriarcal

Faire valoir nos droits. Démontrer notre solidarité. Militer femme et homme réuni 
C'est poursuivre l'émancipation des femmes qui nous ont précédées car il reste encore beaucoup à faire!

A rien si elle est prévue comme un jour férié, à beaucoup si elle permet de prendre sa part de responsabilités et en assumant ses choix collectivement
Expliquer

Ouvrir les esprits et créer un partage d'idées

Grève_14juin_Aula_3

Grève_14juin_Aula_3

by Kevin Durand | 21 Jun, 2019