HESAV

Jul 12, 2018

Les futurs infirmiers se préoccupent de la santé des festivalisers

« Mouliner » son propre smoothie à la force de ses mollets, tout en prenant conscience des calories perdues ? Une activité de promotion de la santé, parmi d’autres, qui sera proposée aux festivaliers du Montreux Jazz Festival, grâce à l’engagement d’étudiants en Soins infirmiers à HESAV.

Pour la deuxième année consécutive, les étudiants en Soins infirmiers à HESAV ont élaboré des projets de santé communautaire. Au niveau théorique, il s’agit de travaux réalisés dans le cadre de modules de formation en 2ème année. Plusieurs groupes d’étudiantes et d’étudiants ont souhaité concrétiser leurs projets sur le terrain et seront ainsi présents à Montreux, par rotation, tous les jours de semaines entre le 2 et le 13 juillet, de 13h30 à 18h00 :

  • Vente d’alcool aux mineurs : sensibilisation des barmen sur le sujet de leur responsabilité dans la vente et interactions ludiques avec les visiteurs en les informant sur les effets de l’alcool sur le comportement.
  • Manger sain : animation autour du manger bio. Est-ce une attitude plus saine ? 
  • Mobilité douce : présence d’un « vélo à smoothies » et sensibilisation au déplacement par la marche.
  • Santé sexuelle : animation durant deux soirées, encadrée par ProFa.

Alternance entre théorie et pratique
Etablir le lien entre apprentissage académique et pratique est l’un des points forts de la formation HES. Pour Françoise Ineichen, maître d’enseignement dans ce module et coordinatrice du pôle prévention du Festival de Jazz de Montreux, qui accompagnera les projets sur place, « l’étape d’exécution nécessite de nombreux réajustements liés à la réalité du contexte et du terrain. Les étudiants qui ont la chance de pouvoir le faire en tirent des bénéfices certains ». Sortis de leur zone de confort et au contact avec le public, ils développent également des compétences sociales.

Par ailleurs, en tant que Haute école de Santé, HESAV souhaite assumer une responsabilité sociale en offrant des services de santé publique à la population. Il est d’ailleurs à relever que certains projets développés par les étudiantes et étudiants sont désormais appliqués chaque année par l’équipe de prévention du terrain.


sc_mjf