HESAV

Jul 10, 2018

Un travail de Bachelor fait l’objet d’une publication dans la revue de l’ASI

Le Locked-In Syndrom (LIS) représente un défi dans les services de soins. Quelles stratégies de communication faut-il en effet mettre en place face à une personne qui est privée de ses capacités motrices mais pleinement consciente ? Plusieurs stratégies sont possibles pour rétablir la communication, assurer les soins et favoriser la qualité de vie du patient. C’est le thème du travail de Bachelor de Marie-Emmanuelle Jornod et Manon Gross, diplômées en Soins infirmiers en 2017.

Pour Véronique de Goumoëns, leur enseignante, ce sujet présente un intérêt particulier pour la profession, car le nombre de cas rencontrés dans une carrière est – heureusement – faible. Pourtant, ces cas comportent des enjeux majeurs pour les patients, les familles et les soignants. C’est pourquoi, conjointement avec l’experte, Marie Vatric, infirmière en neurochirurgie, elle a estimé qu’une publication était importante pour les professionnels en fonction. Parue dans la revue de juin, l’article est cosigné Marie Jornod, Marie Matric et Véronique de Goumoëns.

Pour lire l'article